Tous les musées, galeries et centres d'art, écoles d'art, foires et salons, prix et concours, résidences d'artistes...Toute l'actualité des arts : expositions et manifestations - forum...Et plus de 16 000 artistes ŕ découvrir, peintres, sculpteurs, photographes de tous pays dans le répertoire mondial...


   
LETTRE D'INFORMATION ARTICITE.COM
Inscription gratuite
>>> Art Contemporain (Sélection) >> Expositions
retour agenda
 

Statik Dancin' de Stéphane Dafflon et Floating Minds de Florence Doléac
Expositions > Arts plastiques
du 28 septembre au 21 décembre 2007

Stéphane Dafflon
 

Statik Dancin' de Stéphane Dafflon

A l’intérieur du hangar G2, l’artiste a disposé aux murs des tableaux dont les motifs révèlent des parallélogrammes inclinés, des cercles et des carrés aux angles arrondis, peints avec des couleurs primaires. La palette graphique semble extraite du logiciel Illustrator, les formes étant ramenées à la surface par les couleurs comme pour les livres de coloriage. Selon Jeff Rian, ces jeux optiques sont là pour « stimuler la mémoire des formes ». Ils ne sont pourtant pas aussi stables et conventionnels ; ils sont pour ainsi dire « altérés », Stéphane Dafflon leur faisant subir des déformations (les carrés aux angles arrondis ne sont ni tout à fait des carrés, ni tout à fait des ronds).
Alors même que ces signes pourraient évoquer de loin des objets bien réels, des hublots d’avion ou des écrans télévisés, ils s’affichent sans slogan. Ce qui contredit toutefois que les œuvres de Dafflon soient de nulle part, bien au contraire : elles s’enracinent dans une histoire qui tient de sa lecture des logos industriels, des peintures chromatiques de Ad Reinhardt, des toiles monochromes de Olivier Mosset et du mobilier design

tel qu’il a été traité par John Armleder. L’exposition fonctionne comme un faux décor en permanence. Ses tableaux et ses sculptures structurent l’espace autant qu’ils le déforment : la peinture murale, au fond de la nef du hangar, investit le mur dans sa totalité et semble repousser les limites tangibles du bâtiment. Les sculptures en cercle, placées au centre de l’exposition, démultiplient l’espace en faisant glisser notre regard sur les parois d’acier en miroir incurvés. La forme aérodynamique de ces objets crée à la fois une explosion et une implosion au cœur de l’exposition, à l’image d’un cratère futuriste. Alors que tout semble statique et silencieux, le jeu entre les sculptures et les tableaux, aux motifs dérivés des modèles du postmodernisme, crée un champd’investigation qui relève d’une perception presque comportementale.

L’exposition devient acoustique, une invitation au mouvement imperturbable ou à la stabilité au risque d’un bouton « moteur ».

Biographie

Stéphane Dafflon, né en 1972 et résidant en Suisse, est diplômé de l’Ecole cantonale d’Art de Lausanne, et professeur à l’Ecole cantonale d’Art de Lausanne depuis 2001. Il est le lauréat du prix de la Fondation Irène Reymond en 2001, d’une bourse de la Fondation Leenaards en 1999 et a reçu le Eidgenössischer

Preis für freie Kunst en 1999. Il est représenté par la Galerie Air de Paris à Paris, la Galerie Francesca Pia, à Berne et Jan Winkelmann à Berlin.

Site de Stéphane Dafflon :

www.stephanedafflon.com

Cette exposition bénéficie du soutien de la Fondation Pro Helvetia.

Elle est accompagnée d'un catalogue en coédition entre quatre institutions françaises dédiées à l’art contemporain : La Salle de Bains à Lyon, La Synagogue de Delme, Le Spot au Havre et le Frac Aquitaine (Les Presses du réel, 2007)


Florence Doléac : Floating Minds

Floating Minds est une installation invitant le visiteur à une expérience sensorielle « comico-soporifique ». Cet espace, dédié à une forme de lâcher prise individuelle au sein d’un collectif, mixe stimulations physique, visuelle et sonore ; il est constitué de cinq matelas en forme de gros boudins, reliés comme des flotteurs et posés directement à terre. Le sol est saupoudré d’un mélange de particules minérales et synthétiques

qui tamise le son et réfléchit la lumière filtrée en multiples petits réflecteurs. Un marchand de sable, pop, a dû passer. À contempler et à expérimenter, l’installation invite le visiteur à s’allonger et à faire corps avec le dispositif et/ou à le regarder. Passant ainsi d’une perception visuelle à la perception tactile puis sonore, il peut s’abandonner, le sourire aux lèvres, le temps d’écouter la boucle musicale (composée par Frontal). Son état, ainsi légèrement modifié, se verra flotter et rejoindre une sorte de bulle mentale collective, qui pourrait

bien être le colmatage des autres bulles libérées ; une sorte de transmission d’émotions théâtralisée ou manifeste du vivre séparément-ensemble, provoquée par une expérience douce de léger décalage à un moment où l’on ne s’y attend pas ». Florence Doléac se positionne dans un espace interstitiel, entre art et design, aux frontières de l’un et de l’autre, en tenant compte d’une certaine porosité. Ses travaux, s’ils relèvent souvent de la fabrication d’un objet à usage domestique, prennent le risque du scénario de l’inutilité. Cette double identité (son champ d’intervention est pour ainsi dire dédoublé, démultiplié), lui confère une identité

particulière. Doléac se joue des tensions entre la production et l’exposition, avec des réponses pleines d’humour et de bon sens, et n’en finit pas de questionner la fonction et son pendant : la contemplation d’un espace potentiel, livré à l’oisiveté.

Cette exposition monographique fait l'objet d'une coproduction entre Zébra3-Buy-Sellf, la galerie Philippe Jousse (Paris) et le Frac Aquitaine.

Biographie

Florence Doléac, née en 1968, est artiste et designer. Diplômée de L’Ecole en 1994, elle cofonde en 1997 la société du groupe RADI DESIGNERS avec Laurent Massaloux, Robert Stadler et Olivier Sidet. Depuis 2003, Florence Doléac poursuit ses projets en solo et enseigne à l’ENSAD (Ecole Nationale des Arts Décoratifs à Paris) et à l’ECAL (Ecole cantonale d’Art de Lausanne). Elle est représentée par la galerie Aline Vidal depuis 2002 et la galerie Jousse depuis 2006. Elle est lauréate de la bourse de recherche Agora (Ministère de la culture) en 2006. Ses récents projets: Tac tic, exposition au Mudac (Lausanne, Juin 2006), Intérieur pour animal à deux pattes, exposition à la Galerie Jousse (Paris, Décembre 2006), Chambre avec vue, création d’une chambre à la Villa Noailles à Hyères (automne 2007).

Site de Florence Doléac : http://www.doleac.net

Catalogues : Florence Doléac, collection design&designer, 2006. Florence Doléac, collection Infolio / mudac, 2006.

 

Organisation :

Fonds régional d'art contemporain, FRAC - Collection Aquitaine
Hangar G2
Bassin à flot n° 1
Quai Armand Lalande
33300 Bordeaux
Téléphone: 05 56 24 71 36
Télécopie: 05 56 24 98 15
Courriel: frac@frac-aquitaine.net

 

Site Internet :

http://www.frac-aquitaine.net

 
 
 
 
 
s
R e c h e r c h e s    D i v e r s e s
s
Recherche d'images Cliquez ici
 
Recherche rapide > Liens : google
Documentations diverses, Images Oeuvres etc...
Google
 
Web articite.com
Recherche rapide > Lithographies, sérigraphies, art... : allposters.fr
Recherche d'un artiste...
Recherche par thčmes !
Recherche rapide > Livres d'art : amazon.fr
Rechercher:
Recherche rapide > Artiste / Prix de ses oeuvres : artprice.com
Ses résultats d'adjudications, ses documentations en images, ses prix actualisés, ses cotes et indices, sa biographie, ses signatures, monogrammes, symboles
 
artprice
s

 
© 2003-2009 Art Entraide France - creation & design : Art Entraide France - Tous droits réservés - Archives Portfolios - Inscription répertoire