Tous les musées, galeries et centres d'art, écoles d'art, foires et salons, prix et concours, résidences d'artistes...Toute l'actualité des arts : expositions et manifestations - forum...Et plus de 16 000 artistes ŕ découvrir, peintres, sculpteurs, photographes de tous pays dans le répertoire mondial...


   
LETTRE D'INFORMATION ARTICITE.COM
Inscription gratuite
>>> Art Contemporain (Sélection) >> Expositions
retour agenda
 

Régis Perray - L'éponge est dans la bergerie
Expositions > Arts plastiques
du 16 octobre au 14 novembre 2008

L'éponge à moteur, Nantes, octobre 2008. 1mn31s
Vidéo réalisée pour l'exposition "L'éponge est dans la bergerie."
 

http://www.regisperray.eu

Né en 1970 à Nantes.
Vit à Nantes.

" L’éponge comme solution" par Pablo Ruiz


Sur les premiers plans d’une vidéo réalisée pour la Bergerie - Lieu d’Art Contemporain, l’éponge à moteur fait apparaître l’incertitude. Pas l’incertitude qui engendre la confusion, mais celle qui donne le privilège de se porter dans telle irection ou dans telle autre, de se dérober à l’acceptation résignée d’une définition ou d’une fixation. Les amateurs de clichés ont donc servis, l’image est presque parfaite, qui figure l’artiste cool en nettoyeur de sol. Elle contentera pleinement eux qui pensent célébrer, à travers Régis Perray, les noces de l’art et de la propreté. Pourtant, de la figure de l’artiste à la pratique artistique, il serait bon d’observer, ici comme ailleurs, une certaine prudence, voire une certaine défiance avant de conclure pour la énième fois à l’union de la « low culture » et de la « high culture ». Contradiction au cœur même de toute création. Si le passage de l’éponge procure des moyens pour atteindre une essence (par retrait, par soustraction, majoritairement), ses effets pratiques doivent opérer un changement de régime dans l’espace. On trouve donc à Bourréac les éléments et les articulations essentiels d’une pratique artistique au sein de laquelle la surface tellurique et l’équivalence objective sont soutenues par un matérialisme à visée symbolique. Tension du propre et du sale, du nettoiement et du laisser-faire, mise en acte, performée dans des gestes, la pratique artistique de Régis Perray tire vers l’ontologie en épousant les formes d’un rituel au centre duquel trône l’éponge en tant que corps symbolique de la matérialité.
En passant l’éponge, Régis Perray persiste à emprunter à la fois cette ligne droite, tendue comme une corde qui se prolonge et amplifie l’exigence de ses ressources, et cette ligne sinueuse qui ne renonce ni à la familiarité ni au dépaysement. Mais comment conjuguer la rectitude et la fantaisie ? Car il ne s’agit nullement de trouver entre ces oppositions tranchées un arrangement sans éclat, sans vigueur. Il faut arriver à être en même temps rigoureux et imaginatif, concentré sans cesser d’être expansif, et significatif sans cesser d’être pluriel. Bien plus, il faut qu’en s’accomplissant simultanément, ces mouvements contraires s’équilibrent, qu’ils aient un terrain d’entente, ici le sol de la Bergerie - Lieu d’Art Contemporain, mais sans pourtant que cette entente implique quelque restriction dans l’exercice de leurs actions singulières.
« L'éponge est dans la bergerie » est une exposition dont un des propos est l’économie du signe à l’ère de sa prolifération médiatique et de sa sur-présence concrète dans l’esthétique générale, sur-présence avérée dans l’actuel vocabulaire des actions que génèrent le quotidien autant que l’expression artistique. Placé devant la cruauté du monde, Régis Perray, pointe ainsi la solitude radicale des hommes. Comment atteindre l’autre ? Comment échapper à ce côtoiement infertile de tous avec tous ? Comment ne pas céder à cette information généralisée qui sépare et cloisonne ? A ces questions, Régis Perray n’apporte pas de réponse définitive mais nous offre une alternative dialectisée vers un futur en devenir. Une magnifique exposition.

"Eponge et bergerie" par Guiletta Fabrizzi
Empêcheur de penser en rond, Régis Perray conçoit son travail par de nombreuses stratégies, qui toutes engagent la vertu critique du récepteur, excitant ses facultés d’émancipation. Déplacement et immobilisation des valeurs convoquent le zeugme comme principe moteur de l’œuvre. Parfois aussi, la contraction n’évacue pas le double sens. Le temps prend alors une importance capitale, surtout quand, comme dans la superbe vidéo réalisée spécialement pour la Bergerie - Lieu d’Art Contemporain, l’action est aidée par le moteur, synecdoque de l’existence. Rien de tragique toutefois, aucune volonté de moraliser ou de faire la leçon. Aucun ressentiment ou amertume. Si le « temps est un enfant qui joue » (Héraclite), Régis Perray aime l’innocence du passage de l’éponge non exclusive, toutefois, du plus grand sérieux. Malgré l’intensité inhabituelle de l’expérience, on retrouve le goût de l’artiste pour une intervention esthétique minimale, visible dans les stupéfiants Mots Propres installés sur les murs de la galerie. Régis Perray tente de transmettre une expérience personnelle, et c’est précisément cette retenue et le caractère direct du geste de transmission qui donnent sa cohérence au projet. Nous nous sentons à l’aise, parce que nous pouvons voir comment les choses viennent jusqu’à nous et constater qu’il suffit de les attendre dans une allotopie substantivée qui déploie magnifiquement l’indécision des ses méandres. Le jeu n’est pas d’en sortir mais de s’y perdre. Il faut y croire sans naïveté et le faux nous dit quelque chose du vrai. Les conventions d’un monde vrai produisent alors les conditions de validation d’un monde apparent. C’est là un procédé d’une redoutable efficacité, qui relève autant de l’esthétique que du poétique - on y retrouve les accents de Melville, Des Forêts, Mertuis, ou bien Donne - que de la musique rock : au début des années 1990, Régis Perray est le bassiste des Red Lions, formation de rock expérimental croisant dans le sillage de Orange, Brother Paul ou, plus lointainement, de ce grand groupe que fut le Gun Club de Jeffrey Lee Pierce. On trouvera bien dans ses œuvres actuelles quelque chose de l’énergie de la scène rock des années 1990. L’artiste en a notamment retenu un refus de la technique devant justement permettre de se concentrer sur l’éclosion d’un concentré émotionnel, ce qui lui permet symétriquement aujourd’hui, dans le champ des arts plastiques, le recours à des formes minimales. Mais l’enjeu, on s’en doute, est toujours autre pour un artiste. Les œuvres de Régis Perray apparaissent façonnées par des forces difficilement définissables qui, en s’opposant ou en se concertant, et sans qu’on puisse clairement en percevoir les origines, s’emparent avec une grande subtilité des matières et des actes qui les composent, les animent et les débordent. On les dirait porteuses de messages constitués d’images, d’idées, d’impulsions enchevêtrées, déroutantes, provenant de différentes sources, mais emportées pour quelque obscure raison dans un même remous phénoménologique. Il s’agit avant tout d’adapter librement ses ressources au monde d’aujourd’hui et de provoquer ainsi d’autres possibilités d’éclairement du réel et du temps. Le temps ainsi vécu n’est pas un temps résolu, mais un temps qui s’accélère ou décélère, qui se fait et se défait sans jamais s’achever. Ce que démontre sans détour cette superbe exposition.

 

Adresse :

La Bergerie - Lieu d'Art Contemporain
Rue Francis Jammes
65100 Bourréac
Téléphone 05 62 34 07 93
Courriel labergerie-art-co@wanadoo.fr

 

Site Internet :

http://www.labergerie-lac.com

 
 
 
 
 
 
s
R e c h e r c h e s    D i v e r s e s
s
Recherche d'images Cliquez ici
 
Recherche rapide > Liens : google
Documentations diverses, Images Oeuvres etc...
Google
 
Web articite.com
Recherche rapide > Lithographies, sérigraphies, art... : allposters.fr
Recherche d'un artiste...
Recherche par thčmes !
Recherche rapide > Livres d'art : amazon.fr
Rechercher:
Recherche rapide > Artiste / Prix de ses oeuvres : artprice.com
Ses résultats d'adjudications, ses documentations en images, ses prix actualisés, ses cotes et indices, sa biographie, ses signatures, monogrammes, symboles
 
artprice
s

 
© 2003-2009 Art Entraide France - creation & design : Art Entraide France - Tous droits réservés - Archives Portfolios - Inscription répertoire