Tous les musées, galeries et centres d'art, écoles d'art, foires et salons, prix et concours, résidences d'artistes...Toute l'actualité des arts : expositions et manifestations - forum...Et plus de 16 000 artistes ŕ découvrir, peintres, sculpteurs, photographes de tous pays dans le répertoire mondial...


   
LETTRE D'INFORMATION ARTICITE.COM
Inscription gratuite
>>> Art Contemporain (Sélection) >> Expositions
retour agenda
 

Hans Walter Müller
Expositions > Arts plastiques
du 11 octobre au 8 décembre 2007

Hans Walter Müller
 

« Paysage habitable », la structure tridimensionnelle de Hans Walter Müller créée spécialement pour le parvis du CAC Brétigny est réalisée en collaboration avec les professeurs et les élèves du Lycée technique Jean-Pierre Timbaud de Brétigny.


Exposition du 11 octobre au 8 décembre 2007
Vernissage, le jeudi 11 octobre à partir de 19h (cocktail).

Navette gratuite directe pour le CAC Brétigny au départ la station Denfert Rochereau, Paris à 18h retour prévu sur Paris à 22h (sans réservation, en fonction des places disponibles).


Un Paysage habitable

« La pression et la tension constituent les principaux problèmes posés par une architecture ascensionnelle. Contrairement à toute la tradition de la construction, l’architecture des fluides ne repose pas sur l’empilement dont elle est la critique explicite, mais sur une dynamique ascendante.»(1) Les architectures d’air, les gonflables de Hans Walter Müller transforment notre relation au bâti en transgressant non seulement la loi de la gravité, mais la loi humaine qui instaure par la sédentarité l’ordre de la propriété. Le pilier, emblématique dans l’histoire de l’architecture et qui selon Jimmie Durham ressemble à « une stèle, une pierre tombale dressée »(2), est littéralement dématérialisé par l’ingénieur architecte Hans Walter Müller. La propulsion d’une énergie homogène dont l’air est la matière construit une multitude de piliers et de portants invisibles qui à la différence de tous les édifices humains qui font converger leur force au centre de la terre, dessine une constellation d’orientations dans une variété formelle inédite pour l’habitat. L’architecture chez Hans Walter Müller est régressive, elle retourne aux fondamentaux de l’habitat éphémère et nomade, elle est en même temps progressive, elle détourne les techniques du destin unique qu’on leur assigne.

La destruction récente des barres locatives en Europe provoque l’effondrement des idées modernistes fondées sur la densité, sur la dilution de l’architecture et de l’urbanisme sans faire le détail sur la portée d’un processus d’aménagement conçu au profit d’une science générale du lien humain. Le projet moderne articulé sur la porosité des frontières intimes et sociales, sur le développement d’activités humaines émancipées de la norme industrielle, est renié par trente ans d’une interprétation désastreuse de la modernité qui s’est contentée pour l’habitat d’être une interprétation au profit d’une économie des matériaux. Jean Charles Massera dans un texte d’anticipation (3) dans lequel il présente le plan d’un Secrétariat d’Etat de lutte contre l’habitat pavillonnaire qui propose comme solution la démolition de seize maisons Catherine Mamet du lotissement de Bel Air en Bourgogne, montre que le projet post capitaliste du logement privatif fondé sur la propriété subdivisée et sécurisée des grands ensembles pavillonnaires est l’échec programmé de l’avenir. L’expropriation et la destruction semblent être les solutions uniques du présent et du futur du développement des projets d’urbanisme. Nous sommes à l’ère d’un habitat jetable qui fait un retour sur les notions modernes de l’éphémère mais par la précarité, qui revient sur la dynamique du nomadisme mais sur fond d’insécurité.

Hans Walter Müller vit et travaille sur un terrain qui ne lui appartient pas, qu’il ne loue pas, mais qu’il pratique depuis trente cinq ans dans une relation quotidienne avec l’aérodrome de Cerny dans le département de l’Essonne en France. La structure gonflable qu’il a conçue pour organiser sa vie et son travail avec sa femme Marie-France respire et croît comme un organisme en évolution constante au cœur d’un sous bois naturel. Le gonflable est une membrane qui structure le déploiement tridimensionnel des aménagements domestiques et professionnels du couple. Les subdivisions de la maison traditionnelle sont remplacées par la création d’un Paysage habitable* qui associe travail et plaisir, intérieur et extérieur dans des séquences infinies d’expériences. L’idée du Paysage habitable selon Hans Walter Müller c’est de privilégier l’espace et c’est de concevoir son aménagement en fonction du son et de l’image, de la sonorisation et de la projection, pour qu’il se renouvelle continuellement. Cavités, reliefs, passages, couloirs et promontoires dessinent une géographie sensuelle qui associe l’échelle humaine aux dimensions de la nature. Si l’air remplace la pierre dans l’architecture de Hans Walter Müller, c’est pour que l’imagination circule sans fin et ne se fige pas dans les murs et les cloisons d’un projet dont les usages auraient été prévus à l’avance. Si le recyclage des fluides remplace la gestion des déchets solides, c’est pour que l’agencement soit programmé dans le mouvement du processus d’un objet non fini, rythmé par l’aventure d’une expérience propre à ses usagers.

Le Paysage habitable développé par Hans Walter Müller sur le parvis du centre d’art contemporain de Brétigny se déploie comme une grille infinie qui serait posée dans l’axe du carrefour des flux des usagers d’une parcelle urbaine sur laquelle, pour reprendre les termes utilisés par François Roche (4), se nouent simultanément plusieurs réalités. Celle d’un centre d’art, d’un lieu culturel, d’un lycée général et professionnel qui lui fait face, celle des habitants et des passants et qui forment par leur convergence sur ce site le principe d’une réalité augmentée. La structure modulaire tridimensionnelle d’exposition de Hans Walter Müller propose de matérialiser la géométrie variable de cette trame de réalités laissée à son stade virtuel en associant les compétences artistiques du centre d’art et celles techniques du lycée. Il révèle ainsi la géographie des liens sur ce fragment urbain, les cultive, par des lignes, des niveaux horizontaux et verticaux, des nœuds de liaisons, des fibres, des articulations qui conjuguent les principes de réalité propres à chaque usager.

L’exposition Projet Phalanstère (5), au cours de laquelle se déroule la collaboration entre l’architecte et le lycée, revient en réactualisant l’utopie concrète de Charles Fourrier sur un des fondements littéraires de la modernité qui a contribué à transformer le principe de réalité. Que ce soit une réalisation au bénéfice d’une communauté ou à l’échelle du foyer et de l’atelier (le gonflable à Cerny), chez Hans Walter Müller, les espaces naturels, domestiques, publics et professionnels se segmentent sans se cloisonner. Ils sont irrigués par différentes réalités au profit de la création d’un Paysage habitable, dont les usages ne sont pas prévus à l’avance mais se définissent dans le mouvement d’un processus sans fin.

Pierre Bal-Blanc
Paris/Brétigny, Mai 2007


*Un Paysage habitable est une expression de Hans Walter Müller extraite d’un entretien réalisé en Mai 2007

(1) Alain Charre « Quand l’air remplace la pierre » texte en cours 2006.
(2) Jimmie Durham ”Between the Furniture and the Building” traduit en Français ED5 CAC Brétigny 2005/6.
(3) Jean Charles Massera « Quelque chose en nous de général
(le discours) » Consortium/Nouvelles scènes 2001.
(4) R&Sie(n) François Roche « The Void » ED5 CAC Brétigny 2005/6.
(5) Le Phalanstère de Charles Fourrier 1829. Exposition « Projet Phalanstère » avec Mathieu Lehanneur, Prinz Gholam, Hans Walter Müller CAC Brétigny 2007.

 

Adresse :

Centre d'art contemporain de Brétigny
Espace Jules Verne
Rue Henri-Douard
91220 Brétigny-sur-Orge
Téléphone: 01 60 85 20 76
Télécopie: 01 60 85 20 90
Courriel: info@cacbretigny.com

 

Internet :

http://www.cacbretigny.com

 
 
 
 
 
 
s
R e c h e r c h e s    D i v e r s e s
s
Recherche d'images Cliquez ici
 
Recherche rapide > Liens : google
Documentations diverses, Images Oeuvres etc...
Google
 
Web articite.com
Recherche rapide > Lithographies, sérigraphies, art... : allposters.fr
Recherche d'un artiste...
Recherche par thčmes !
Recherche rapide > Livres d'art : amazon.fr
Rechercher:
Recherche rapide > Artiste / Prix de ses oeuvres : artprice.com
Ses résultats d'adjudications, ses documentations en images, ses prix actualisés, ses cotes et indices, sa biographie, ses signatures, monogrammes, symboles
 
artprice
s

 
© 2003-2009 Art Entraide France - creation & design : Art Entraide France - Tous droits réservés - Archives Portfolios - Inscription répertoire