Tous les musées, galeries et centres d'art, écoles d'art, foires et salons, prix et concours, résidences d'artistes...Toute l'actualité des arts : expositions et manifestations - forum...Et plus de 16 000 artistes ŕ découvrir, peintres, sculpteurs, photographes de tous pays dans le répertoire mondial...


   
LETTRE D'INFORMATION ARTICITE.COM
Inscription gratuite
>>> Art Contemporain (Sélection) >> Expositions
retour agenda
 

Douce France - Olga Kisseleva
Expositions > Arts plastiques
du 3 octobre 2007 au 25 février 2008

Olga Kisseleva
 

À l'abbaye de Maubuisson, du 3 octobre au 25 février
Après Même heure Même endroit, Olga Kisseleva revient à Maubuisson pour un constat sans concessions : la combinaison de l'emprise technologique et des comportements formatés du monde contemporain expliquent, à son avis, les tensions et les frustrations du « modèle occidental ». Cette exposition de l'artiste russe est la plus importante qu'elle ait jamais faite en France jusqu'à ce jour.


Pour Olga Kisseleva, Maubuisson représente la quintessence de la « douce France » à laquelle elle rêvait en Russie, au travers des images de ses manuels scolaires.
L’abbaye, toutefois, se trouve au cœur d’une agglomération proche d’une des plus grandes zones industrielles d’Europe. Olga Kisseleva juge non pertinent d’opposer les coutumes de la « douce France » à la modernité des banlieues sans racines, et « l’exception française » à d’autres singularités. Elle préfère faire résonner dans les architectures gothiques les rythmes urbains fabriqués par le métissage des cultures et la fusion des codes langagiers, techniques et sociaux. Car les phénomènes contemporains ne sont pas nés pas d’eux-mêmes, ils ont tous une histoire. Le plus ancien manga remonte, dit-on, au XIIe siècle, et la révolution esthétique opérée par le « dieu du manga » Tezuka Osamu (1928-1989) a conquis les esprits, traversé les océans et gagné l’Europe et les Etats-Unis. Le romancier américain Neal Stephenson entremêle uchronie et science-fiction dans ses univers néo-victorien et steampunk dans The Diamond Age , à moins qu’il ne raconte en parallèle des histoires de cryptanalystes pendant la seconde guerre mondiale et d’informaticiens rêvant d’inventer un paradis virtuel, dans Cryptonomicon . Fatigués des poncifs haineux rabâchés par le gangsta rap depuis les années 1980 - la drogue, le proxénétisme, l’argent facile, le meurtre - le geeksta rap, dit aussi CS rap pour « computer science » rap, s’impose par les prouesses de ses programmeurs, leurs scores aux jeux vidéo, l’originalité de leurs fictions, leur parfaite connaissance de Star Wars ou de The Lord of the Rings . Quant à l’éthique des hackers, formulée dès 1984 par Steven Levy, elle repose sur deux postulats : le premier soutient que le partage de l’information est une puissante source de bien positif ; le second est une règle de courtoisie qui leur prescrit, une fois qu’ils sont entrés par effraction dans un système, de signaler à ses responsables la faille dont ils ont profité et les moyens d’y remédier.
La culture d’Olga Kisseleva a aussi d’autres références, plus classiques. Cross Worlds, qui transforme le sol de la grange à dîmes en carte de Second Life , s’inspire ainsi du labyrinthe déployé dans la cathédrale de Chartres. Mais, il y a une différence : les méandres du Chemin de Jérusalem n’égarent pas le pèlerin, ils le conduisent au centre du dessin et lui permettent d’en ressortir. Est-ce toujours le cas dans un univers virtuel où chacun peut créer son avatar et simuler sa vie ?
La progression dans les allées du parc est guidée par un Tutor émettant des sémacodes ou codes-barres, que peut lire un téléphone mobile équipé d’une caméra et d’un logiciel de décryptage.
Toujours dans le parc et tout au long de l’exposition, un laboratoire de mesure des hyperfréquences dressera le panorama de la pollution électromagnétique, des graffeurs traduisant ce Landstream en temps réel et en langage urbain.
Dans le parloir transformé en Centre d’art fitness, les appareils de musculation actionnés par les visiteurs génèrent des images vidéo révélant des processus de manipulation des masses.
Composée des logos des principales entreprises qui « tiennent » son territoire, Conquistadores donne une nouvelle image de la France. Dans la même salle des religieuses, différentes personnes ayant toutes l’expérience d’un décalage flagrant entre leurs compétences et leur position sociale se sont engagées dans la co-création des diptyques vidéos Ma double vie, en acceptant d’être dilmées à leur poste de travail ; à leurs images se superposent les plans d’une vision du monde transformée par ces métiers contraints.
Enchevêtrées et multiformes, les propositions d’Olga Kisseleva ne relèvent pas d’une compréhension immédiate, mais d’une adhésion réfléchie. Car, tout en traduisant avec cohérence un sentiment profond d’aliénation et de désorientation, elles font aussi ressortir l’harmonie particulière qui devrait permettre aux énergies françaises de s’équilibrer dans un échange équitable. L’exposition entière se définit à la fois comme un champ d’actions relationnelles et un lieu de productions artistiques, résolument tournées vers les nouveaux médias et les formes d’expressions urbaines.

 

Adresse :

Abbaye de Maubuisson
rue Richard de Tour
95310 Saint-Ouen-l'Aumone
Téléphone: 01.34.64.36.10
Télécopie: 01.30.37.16.69
Courriel: abbaye.maubuisson@valdoise.fr

 

Internet :

http://www.valdoise.fr

 
 
 
 
 
 
s
R e c h e r c h e s    D i v e r s e s
s
Recherche d'images Cliquez ici
 
Recherche rapide > Liens : google
Documentations diverses, Images Oeuvres etc...
Google
 
Web articite.com
Recherche rapide > Lithographies, sérigraphies, art... : allposters.fr
Recherche d'un artiste...
Recherche par thčmes !
Recherche rapide > Livres d'art : amazon.fr
Rechercher:
Recherche rapide > Artiste / Prix de ses oeuvres : artprice.com
Ses résultats d'adjudications, ses documentations en images, ses prix actualisés, ses cotes et indices, sa biographie, ses signatures, monogrammes, symboles
 
artprice
s

 
© 2003-2009 Art Entraide France - creation & design : Art Entraide France - Tous droits réservés - Archives Portfolios - Inscription répertoire