Tous les musées, galeries et centres d'art, écoles d'art, foires et salons, prix et concours, résidences d'artistes...Toute l'actualité des arts : expositions et manifestations - forum...Et plus de 16 000 artistes à découvrir, peintres, sculpteurs, photographes de tous pays dans le répertoire mondial...


   
LETTRE D'INFORMATION ARTICITE.COM
Inscription gratuite
>>> Art Contemporain (Sélection) >> Expositions
retour agenda
 

Horizons synthétiques
Expositions > Arts Plastiques
du 16 novembre au 15 décembre 2006

 

proposée par l'Ambassade (Cécilia Becanovic et Maxime Thieffine)
Entrée libre, tous les jours de 12 à 19h, jusqu’à 21h les soirs d’événement public
Vernissage le jeudi 16 novembre à partir de 19h

Avec : Matthieu K. Abonnenc + Francis Alÿs + Radostina Boukova + Nicolas Cappan & Nathalie Rias + Guillaume Constantin + Tom Dale + Jochen Dehn + Julie Desprairies + Charles Jeffery + Marion Mahu + Gyan Panchal + Julien Prévieux + Raphaël Zarka

Le thème de départ de l'exposition est celui de la déambulation, où le spectateur se laisse guider de façon aveugle par l'organisation de l'espace. À partir des caractéristiques de l'espace d'exposition de Mains d'Œuvres l'accrochage trouble cette activité ordinaire qui consiste à passer d'un objet à une image dans une exposition.

Toutes les œuvres présentes cultivent le goût de l'énigme. Elles stimulent le désir de les sonder et suscitent inévitablement la pensée associative. Circuler autour ou parmi elles devient une manière physique d'enquêter et de spéculer.

Cette mise en mouvement spéculative et déambulatoire superpose alors une double topographie : l'espace physique entre les œuvres qui est brouillé par les univers imaginaires qu'elles entrouvrent. Ainsi nous avons envisagé la place de ces œuvres-îlots comme des balises magnétiques émettant chacune une longueur d'onde. Le spectateur, devient alors une borne réceptrice mobile, comme avec le wi-fi, qui traverse les multiples cercles concentriques émis par chaque œuvre. Il oscille entre ce qui s'affiche sur son écran mental et son parcours dans la réalité.

Le paysage artificiel qui naît de cet ambiguïté est fait de dénivelés temporels (Nathalie Rias et Nicolas Cappan, Mathieu K. Abonnenc, Raphaël Zarka) de trébuchements stylistiques (les vidéos de Francis Alÿs et Charlie Jeffery) de glissements d'intensités (la sculpture sonore de Guillaume Constantin et les recettes à danser de Julie Desprairies), de plateaux inaccessibles (la sculpture de Julien Prévieux, la photographie de Marion Mahu), mais aussi des points de rencontre confidentiels (la performance de Jochen Dehn et la photographie de Radostina Boukova) et de pôles magnétiques déréglés (le mobile de Gyan Panchal ou la vidéo de Tom Dale).
Ici, le promeneur devra fabriquer sa propre boussole.

L'Ambassade, qui aime à tracer des généalogies entre les œuvres présentées et d'autres qui ne seront qu’évoquées, affiche divers montages de documents sur posters A3. Extraits de films, de romans ou d'essais, images prises sur Internet, cartes postales ou pages de magazines fonctionnent comme des liens hypertextes émanant des œuvres présentes. Ces montages proposent des pistes de lecture, des associations d'idées ou de formes. Ce qui relève habituellement du catalogue ou de la notice devient ici un autre cheminement.

*************************************************************
L'Ambassade est un duo de commissaires d'exposition en art contemporain formé par Cécilia Becanovic et Maxime Thieffine.
Il est né d'une manie d'accumuler des reproductions d'œuvres grâce à l'outil informatique et de la nécessité logique qui en découle d'organiser cette mémoire. Sur le principe d'un échange dynamique entre nos deux "collections", nous présentons dans l'espace d'exposition ou lors de programmation un parcours entre œuvres d'art, reproductions d’œuvres, images non artistiques, documents, objets quotidiens, textes, etc. Notre approche - historique, pédagogique et ludique - vise à tracer des généalogies secrètes entre des artistes d'époques et d'horizons différents. Tracer des parcours avec les œuvres, c'est oser se les approprier pour parler avec elles depuis un point de vue singulier. Parler pour raconter des histoires cachées dans les œuvres ou pour multiplier les relations qu'on peut entretenir avec elles.

Cécilia Becanovic
Née en 1974, elle est diplômée des Beaux-Arts de Nîmes (DNAP, 2000). Entre 2003 et 2004, elle a participé au DESS Art Contemporain, Connaissance et Pratique à la Sorbonne pour lequel elle a organisé les expositions « 100 Mona Lisa valent mieux qu’une » à l’Espace Paul Ricard et « L’instant d’avant » (Console et Galerie Pitch, Paris). Elle collabore à la revue Offshore depuis 2003.

Maxime Thieffine
Né en 1973 à Compiègne, vit à Paris.
Il a obtenu un DEA sur la critique de cinéma en Etudes cinématographiques et audiovisuelles à Paris III (en 1999) et a enseigné pendant 4 ans dans la même université l'analyse et l'esthétique de l'image et plus précisément l'iconographie religieuse de la Renaissance (2000-2003). Au même moment, il démarre une activité de vidéaste qui lui a permis d’intégrer Le Fresnoy, Studio National des Arts Contemporains (2003-2005). Grâce à une résidence à Mains d'Œuvres, il continue une pratique axée sur les questions du paysage médiatique, du devenir de la matière face au numérique et du corps immergé dans l'information. Il sera en résidence au printemps 2007 dans le cadre de Synapse à Rueil-Malmaison. Son activité de commissaire d'exposition vient poursuivre ses recherches sur le document, l'information et son installation / confrontation à l'espace réel. Il écrit également pour le site paris-art.com.

*************************************************************
Temps forts autour de l’exposition :

> jeudi 16 novembre

* A partir de 19h > vernissage en présence des artistes
* A partir de 20h30 > Recettes à danser, performance proposée par Julie Desprairies (chorégraphe), avec Juliette Barbier (dessin) et Serge Bozon (platines) et la participation du public

> jeudi 23 novembre :

* A 19h30 > Vertus, performance proposée par Nathalie Collantès.
Avec pour la danse : Claude Sorin, Suzon Holzer, Julie Salgues, Laura Sämy, Anita Praz, Denise Stutz, Barbara Caillieu, Nathalie Collantes et pour les images Stephen Barcelo • 7 €

*A 20h30 > Vidéoisme #2, programme vidéo par Maxime Thieffine.

> vendredi 15 décembre :
A 20h30 > Vidéoisme #3, programme vidéo par Raphaël Zarka.

 

Adresse :

Mains d'Œuvres
1, rue Charles Garnier
93 400 Saint-Ouen
Téléphone: 01 40 11 25 25
Télécopie: 01 40 11 25 24
Courriel: info@mainsdoeuvres.org

 

Site Internet :

http://www.mainsdoeuvres.org

 
 
 
 
 
s
R e c h e r c h e s    D i v e r s e s
s
Recherche d'images Cliquez ici
 
Recherche rapide > Liens : google
Documentations diverses, Images Oeuvres etc...
Google
 
Web articite.com
Recherche rapide > Affiches, Lithographies, sérigraphies, art... : allposters.fr
Recherche par thèmes !
 
Recherche rapide > Livres d'art : amazon.fr
Rechercher:
Recherche rapide > Artiste / Prix de ses oeuvres : artprice.com
Ses résultats d'adjudications, ses documentations en images, ses prix actualisés, ses cotes et indices, sa biographie, ses signatures, monogrammes, symboles
 
artprice
s

 
© 2003-2006 A-Effect - creation & design : A-Effect - Tous droits réservés