Tous les musées, galeries et centres d'art, écoles d'art, foires et salons, prix et concours, résidences d'artistes...Toute l'actualité des arts : expositions et manifestations - forum...Et plus de 16 000 artistes à découvrir, peintres, sculpteurs, photographes de tous pays dans le répertoire mondial...


   
LETTRE D'INFORMATION ARTICITE.COM
Inscription gratuite
>>> Art Contemporain (Sélection) >> Expositions
retour agenda
 

Benjamin SABATIER - 2 PACK AGE
Expositions > Arts plastiques
du 23 mars au 16 mai 2007

 

2 Pack Age (too package / to package), troisième exposition personnelle de Benjamin Sabatier à la galerie, nous permettra de découvrir les nouvelles créations de ce jeune artiste français, dont la démarche est basée sur l’analyse de notre société de consommation, de ses modes de fonctionnement économiques et de son influence sur la création artistique actuelle.
On connaît déjà ses Peintures en kit, œuvres réalisées avec des punaises et vendues sous forme de kits dans des boîtes en carton, ou ses Bacs qui connurent un franc succès à la FIAC 2006. Toujours très visuelles, ses œuvres fascinent un très large public.
Après s’être intéressé aux cycles de production et de distribution, Benjamin Sabatier pose aujourd’hui son regard critique sur l’emballage, qui a pris une importance primordiale. Aujourd’hui, tout doit être estampillé, réglé, le hasard et l’aléatoire n’ont plus leur place dans notre monde globalisé.
L’ère de l’emballage / Conditionner / Trop d’emballage : dans le sens où « l’enveloppe » de la marchandise (le packaging) nous masque la valeur d’usage (et par là, la valeur travail) en ne faisant apparaître que sa valeur d’échange. Dès lors, l’objet est réduit au statut discursif d’une idée de lui-même. C’est une telle idée, et non la chose elle-même, qui donne prétexte à l’échange marchand. Au final, ce que l’on achète, ce qui crée notre désir n’est pas l’objet, mais son enveloppe, ce que d’ailleurs nous jetons en premier.
Les enjeux économiques actuels (problèmes liés à l’environnement, au traitement des déchets, au commerce équitable, à la croissance économique ou encore au partage des « expériences » sociales au sens large) engagent le devenir de nos sociétés industrielles. L’espace de liberté critique offerte aux artistes, permet de questionner et de mettre en branle ces questions de société. Se met en place une véritable posture artistique : « L’artiste en citoyen du monde ». L’art est devenu un véritable champ d’expérimentation politique et social.
À l’heure de la mondialisation, du recyclage, du développement durable et du tout écologique, la question se pose de l’emballage, du « trop emballer »… Mais par là se pose la question de la « vérité » des choses, leur apparition par l’élimination de cet «écran » (packaging). En ce sens, la création actuelle (artistique mais surtout citoyenne, sociale et politique) ne devrait pas se manifester dans l’invention de la surface mais par son élimination.
Ce décryptage de l’emballage, du « packaging », est poussé jusque dans le choix des matériaux utilisés par l’artiste dans la création de ses œuvres : Bois, carton, scotch, ciment, clous, plastique, un véritable vocabulaire des matériaux pauvres et communs est mis en avant, un vocabulaire tout droit sorti du chantier ; le chantier, figure singulière du processus de fabrication (via des matériaux disponibles et des corps au travail.
Le défi consiste à choisir des modes de vie en inventant des formes. Ou plutôt à produire des formes en inventant d’autres possibilités d’être au monde.

ŒUVRES EXPOSÉES
BLISTERS : emballages thermoformés de divers objets de consommation servant de moule à la constitution d’objets en ciment.
IBK SCOTCH TOWERS : colonnes formées par superposition de divers rouleaux de scotch, qui sont par nature l’élément essentiel de l’acte d’emballer.
FAGOTS et CHUTES : pièces et installations réalisées à partir de chutes de bois trouvés dans des magasins de bricolage.
FLÉCHETTES : vidéo aléatoire de la constitution d’une œuvre qui ne peut s’achever.
CARTONS : boîtes en cartons de différents formats sur lesquels ont été collés à l’intérieur comme à l’extérieur divers logos et pictogrammes que l’on trouve sur les cartons d’emballage.
BACS : il s’agit ici de conservation, avec des pages de magazines compressés dans bacs à glaçon ; œuvres dont la forme et l’apparence finales s’apparentent à celles d’une peinture ou d’un collage.
KIT IBK, DIY 1361, oeuvre en kit, édition à 100 exemplaires : comme les Peintures en kit, c’est une oeuvre à fabriquer directement chez soi, grâce à un patron, un marteau, un système de montage et plus de mille clous ! Ce modèle a été réalisé dans le cadre de la Biennale de Paris 2006/2007.

 

Adresse :

Galerie Jerôme de Noirmont
38 avenue de Matignon
75008 Paris 08
Téléphone: 01 42 89 89 00
Télécopie: 01 42 89 89 03
Courriel: info@denoirmont.com

 

Site internet :

http://www.denoirmont.com

 
 
 
 
 
 
s
R e c h e r c h e s    D i v e r s e s
s
Recherche d'images Cliquez ici
 
Recherche rapide > Liens : google
Documentations diverses, Images Oeuvres etc...
Google
 
Web articite.com
Recherche rapide > Lithographies, sérigraphies, art... : allposters.fr
Recherche d'un artiste...
Recherche par thèmes !
Recherche rapide > Livres d'art : amazon.fr
Rechercher:
Recherche rapide > Artiste / Prix de ses oeuvres : artprice.com
Ses résultats d'adjudications, ses documentations en images, ses prix actualisés, ses cotes et indices, sa biographie, ses signatures, monogrammes, symboles
 
artprice
s

 
© 2003-2009 Art Entraide France - creation & design : Art Entraide France - Tous droits réservés - Archives Portfolios - Inscription répertoire
 
Partenaires : bistrakoo.com, consoland.com, articite.fr, africanloxo.com, artuose.com, articite.net, artketing.net