Tous les musées, galeries et centres d'art, écoles d'art, foires et salons, prix et concours, résidences d'artistes...Toute l'actualité des arts : expositions et manifestations - forum...Et plus de 16 000 artistes à découvrir, peintres, sculpteurs, photographes de tous pays dans le répertoire mondial...


   
LETTRE D'INFORMATION ARTICITE.COM
Inscription gratuite
>>> Art Contemporain (Sélection) >> Expositions
retour agenda
 

Ivano SOSSELLA : Arte Possibilisme
Expositions > Arts plastiques
du 10 mai au 22 juin 2007

 

Commissaire de l'exposition : Enrico Pedrini

L'exposition comprend des travaux et projets de l'artiste, réalisés de 1987 à nos jours.
A la fin des années 80, précisement en 1987, une créativité tout à fait nouvelle se développe dans le milieu artistique italien. Abandonnant à la fois la politisation et le suivi de systèmes idéologiques absolutistes, elle avance à travers des méthodologies individuelles qui se vérifient de temps à autre, selon des modes opératifs variables et instables.
L'art peut donc s'étendre vers plusieurs langages qui mettent en crise le métier même de l'artiste pour atteindre son coté opposé, plus ironique, plus lyrique. Les deux milieux recherchent, à l'interieur d'une atmosphère extrème, les relations et les rapports entre la réalité et la fiction, entre le corps et l'âme individuelle et sociale.
Pour cet artiste, comme pour Luca Vitone et Cesare Viel, qui en 1987 s'unirent dans un mouvement nommé Arte(Dissipazione) qui deviendra Possibilisme, c'est justement la présence du tissu narratif qui manquent : Leur travail naît juste comme "recherche au délà de l'objet et de l'art même".
Sossella affirme : "les Conceptuels avaient une vérité, pas nous !". "L'art est un acte insensé et distributif, une correction constante du sens proposé et exhibé. C'est surtout une tentation suspecte".
Voilà pourquoi les premiers travaux d'Ivano Sossella visualisent l'exigence d'affirmer notre sensibilité à élargir notre point de vue depuis l'espace où nous nous trouvons, vers des lieux que les "sens techniquement etendus" nous permettent d'atteindre. L'artiste recherche et propose un nouveau statut dans l'interaction des fonctions des objets: Le son d'une radio, modifié par un séchoir électrique fonctionnant juste à côté est ainsi mis en relation avec le bruit du séchoir et il en partage cet instant. Une chaîne sémantique qui pourrait et peut en effet continuer. C'est ainsi que l'oeuvre, ayant perdu les lieux de l'art, se fait occasion pour se dégager des lieux communs qui la maîtrisent et trouve force et persuasion juste dans une explosion absolue de toute explication de sens. Nous envisageons là une perte de "certitudes données" qui devient fonctionnelle et intérieure au travail de l'auteur même. On a parlé, à propos de cet artiste, de "Dissipation de l'objet exposé": l'oeuvre se présentant comme agglomérat d'actions et de significations se revèle en effet dans son instant maximum de dispersion. Les "travaux en distribution", à partir de 1987, développent ultérieurement l'occasion dissipative de l'oeuvre: Il s'agit de récipents remplis d'une grand quantité de prospectus et de dépliants. Les dimensions physiques et significatives de la galerie sont donc dépassées à travers cet expédient, qui peut donner à l'oeuvre une "pratique active". La catégorie de la dissipation révèle une intention de travail pour l'artiste, qui va au délà de la force et de la forme de l'objet même. De cette manière l'oeuvre se fait occasion pour continuer une expérience, tout en dispersant la certitude du contenu en faveur de l'utilisation d'une rélation explosée et pluralisée.
Dans le projet précédent (2005) pour la Galerie Depardieu de Nice, Ivano Sossella avait pris possession de l'espace tout-entier avec des dessins sur les murs à thème fixe. Aujourd'hui, si la présence obsessionnelle sur tous les murs de la galerie d'images de billets de banque affirme la finalité de l'art à devenir de plus en plus un objet d'investissement financier et une source de gain rapide, elle éclaire aussi la pulsion inconsciente vers la possession, presque un désir érotisant et satisfaisant tout individu. Le monde soutérain de l'imagination et les pulsions de l'inconscient humain deviennent, en cette exposition, une représentation explicite et programmée. Le cumul des biens représentés par les billets de banque n'est plus une simple représentation d'objets, mais plutôt l'instrument qui va faciliter la représentation d'expériences vraies. Les biens monétaires dessinés prennent la dimension d'un matériel de scène qui a perdu son importance physique pour devenir au contraire typiquement symbolique. L'auteur dessinant l'une après l'autre toujours la même image arrive a cumuler une richesse d'intentions et d'actions toujours presumée, mais qu'on pourra atteindre seulement (toujours) ironiquement.
Dans son projet expositif le plus récent (USW) Sossella nous présente des murs, les intérieurs d'une maison, des lieux d'exposition, qui se dénotent visuellement par l'absence d'oeuvres d'art. Ce sont leurs ombres qui vont y rester, la marque de leur absence des murs, comme il arrive quand on détache un tableau d'un mur après des années qu'il étaint accroché. L'absence du point artistique finit donc par évoquer une dimension de l'art qui trouve sa présence et réalité juste dans la dissipation extrème de son etre réconnaissable.

 

Adresse :

Galerie Depardieu
64 boulevard Risso
1er étage, face au Mamac
6300 Nice
Téléphone: 04 97 12 12 97
Télécopie: 04 97 12 12 90
Courriel: galerie.depardieu@wanadoo.fr

 

Site internet :

http://www.galerie-depardieu.com

 
 
 
 
 
 
s
R e c h e r c h e s    D i v e r s e s
s
Recherche d'images Cliquez ici
 
Recherche rapide > Liens : google
Documentations diverses, Images Oeuvres etc...
Google
 
Web articite.com
Recherche rapide > Lithographies, sérigraphies, art... : allposters.fr
Recherche d'un artiste...
Recherche par thèmes !
Recherche rapide > Livres d'art : amazon.fr
Rechercher:
Recherche rapide > Artiste / Prix de ses oeuvres : artprice.com
Ses résultats d'adjudications, ses documentations en images, ses prix actualisés, ses cotes et indices, sa biographie, ses signatures, monogrammes, symboles
 
artprice
s

 
© 2003-2009 Art Entraide France - creation & design : Art Entraide France - Tous droits réservés - Archives Portfolios - Inscription répertoire