Tous les musées, galeries et centres d'art, écoles d'art, foires et salons, prix et concours, résidences d'artistes...Toute l'actualité des arts : expositions et manifestations - forum...Et plus de 16 000 artistes à découvrir, peintres, sculpteurs, photographes de tous pays dans le répertoire mondial...


   
LETTRE D'INFORMATION ARTICITE.COM
Inscription gratuite
>>> Art Contemporain (Sélection) >> Expositions
retour agenda
 

Ah, les belles images !
Renaud Auguste-Dormeuil, Joana Hadjithomas, Khalil Joreige, Walid Raad.
Un commissariat d¹Hélène Chouteau

Expositions > Arts Plastiques
du 17 mai au 15 juillet 2006

 

Vernissage le 16 mai à 18h00. Avant-première à 17h00.
Rencontre avec la commissaire de l¹exposition et les artistes, le 30 mai 2006 à 18h00.
Contacts : Hélène Chouteau, helene.chouteau@free.fr ; 33 (0)6 83 55 29 19
Direction de la Culture, Ville de Clermont Ferrand : 33 (0)4 73 42 63 63

« Les images de notre culture sont des photogrammes chargés de mouvement qui proviennent d¹un film qui nous manque ». Giorgio Agamben.
Cette exposition réunit quatre artistes d¹une même génération vivant en France, aux Etats-Unis et au Liban qui investissent des questions des plus actuelles sur l¹image et de son espace politique. À cette fin, ils se situent dans un champ transversal, entre art et cinéma, entre document et fiction, entre récit et témoignage.
Walid Raad, Joana Hadjithomas et Khalil Joreige sont des acteurs d¹une scène artistique libanaise florissante en arts plastiques, littérature, théâtre et cinéma. Walid Raad est présent dans les grandes manifestations internationales (Documenta 11, Cassel, 2002 ; Biennale de Venise, 2003, Biennale du Whitney Museum,, New YorkŠ). Joana Hadjithomas et Khaili Joreige sont cinéastes et plasticiens. Leur dernier long-métrage, « A Perfect Day », vient de sortir en France et fait l'objet d¹une presse nombreuse après avoir reçu des prix dans des festivals internationaux (Locarno, Montréal, BelfortŠ). Renaud Auguste-Dormeuil est un des artistes des plus actifs de la scène émergeante française. Il participe à des expositions collectives internationales et présente des monographies en France et en Europe (Fondation de la Caixa, Barcelone ; Generali Fondation, Vienne ;Fondation De Apple, Amsterdam).
Au coeur du flux médiatique dominant dont l¹efficacité produit plus d¹amnésie que de la clarté, il est courant de conclure : il n¹y a plus de réalité, il n¹y a que des images. Dans ce contexte, Renaud Auguste-Dormeuil, Joana Hadjithomas, Khalil Joreige et Walid Raad, tentent de construire une mémoire, d¹évoquer la guerre, la violence et le deuil, pour dire l¹histoire et le présent, avec des stratégies autres. Ces artistes ne produisent pas d¹images ostensives. Archives historiques, textes, films, photographies, vues de ciels captées sur Internet, cartes postales de guerres urbaines, simulations techniques, leurs oeuvres de ne font pas appel à des émotions captives. Elles archivent et décrivent. Elles évoquent plutôt qu¹elles ne discourent.
Renaud Auguste-Dormeuil, Joana Hadjithomas, Khalil Joreige et Walid Raad, usent de l¹ellipse, de la fiction et de la distanciation. À l¹instar du cinéma de Jean-Luc Godard, et dans le sillage des thèses de Giorgio Agamben ou de Raymond Bellour, plus encore que dans la présence immanente de l¹image, c¹est ici dans l¹intervalle, dans la rupture et dans la latence, dans « l¹entre-image », que se joue le sens de l¹oeuvre et que se dessine un récit. L¹oeuvre convoque une absence pour mieux encore dire l¹irreprésentable et activer la subjectivité critique du spectateur. Faire image, faire mémoire, est affaire d¹espace, de temps, de montage, de rythme et de juxtaposition.
Les films et les vidéos ont été ici déclinés en plans fixes (captures d¹écrans, séquences déployées sur papier). Pas de projection. Les oeuvres sont des segments de temps arrêté. Elles sont les empreintes ou les synopsis de films et d¹évènements possibles (fantômes).
Cette exposition est une page, un texte. Les liens thématiques et visuels qui se nouent entre les pièces constituent en filigrane, un essai sur les modalités contemporaines des relations entre art, témoignage et histoire.

À l'occasion de cette exposition, un numéro spécial de la revue Semaine est édité avec des textes d¹Hélène Chouteau, commissaire de l¹exposition, et de Jean-Pierre Rehm, critique d¹art, et directeur artistique du Festival international du documentaire de Marseille. Cette présentation est le premier volet d¹un commissariat général d¹Hélène Chouteau dont la deuxième partie se déroulera en novembre et en décembre 2006, avec des travaux photographiques et vidéo de Lidwien Van de Ven (Pays Bas) et Bouchra Khalili (Maroc).

 
adresse :

La Tôlerie, 6 rue de Bien Assis, 63000 Clermont Ferrand

 
 
 
 
 
s
R e c h e r c h e s    D i v e r s e s
s
Recherche d'images Cliquez ici
 
Recherche rapide > Liens : google
Documentations diverses, Images Oeuvres etc...
Google
 
Web articite.com
Recherche rapide > Lithographies, sérigraphies, art... : allposters.fr
Recherche d'un artiste...
Recherche par thèmes !
Recherche rapide > Livres d'art : amazon.fr
Rechercher:
Recherche rapide > Artiste / Prix de ses oeuvres : artprice.com
Ses résultats d'adjudications, ses documentations en images, ses prix actualisés, ses cotes et indices, sa biographie, ses signatures, monogrammes, symboles
 
artprice
s

haut de page
 
© 2003-2009 Art Entraide France - creation & design : Art Entraide France - Tous droits réservés - Archives Portfolios - Inscription répertoire
 
Partenaires : bistrakoo.com, consoland.com, articite.fr, africanloxo.com, artuose.com, articite.net, artketing.net