Tous les musées, galeries et centres d'art, écoles d'art, foires et salons, prix et concours, résidences d'artistes...Toute l'actualité des arts : expositions et manifestations - forum...Et plus de 16 000 artistes à découvrir, peintres, sculpteurs, photographes de tous pays dans le répertoire mondial...


   
LETTRE D'INFORMATION ARTICITE.COM
Inscription gratuite
>>> Art Contemporain (Sélection) >> Expositions
retour agenda
 

Denis Pondruel - Irène et autres contes
Expositions > Arts Plastiques
du 3 juin au 1er octobre 2006

 

sculptures

Repliées sur elles-mêmes, les chambres en béton de Denis Pondruel recèlent en leur intimité des espaces inaccessibles. Remisée au seuil des volumes, la perception est mise à l'épreuve et le regard se confronte à l'échec de cet impossible engouffrement. L'intérieur de la sculpture reste alors un territoire insondable où l'obscurité absorbe toute velléité d'exploration. Pourtant l'opacité brute du béton n'altère en rien cette aimantation inquisitrice de l'œil à l'endroit même de sa déroute. La sculpture de Denis Pondruel semble alors avoir trouvé pour fonction de réactiver perpétuellement notre pulsion scopique pour mieux la désarmer.

Parfois, des conduits, des passages, des cellules sans ouverture autre que des escaliers peuvent évoquer les ultimes lieux de repos éternel des pharaons dans leur pyramide, mais on chercherait en vain un autre corps que celui d'un mot introduit dans l'espace. L'observation se concentre alors sur ces architectures qui absorbent la fugacité des lettres d'un texte projeté ou traversé de lumière.

A l'opposé de ces blocs d'opacité au statisme absolu, d'autres sculptures mettent en mécanique les extraits d'une œuvre littéraire ou d'une scène du théâtre classique. La sculpture devient l'écorché d'un texte et d'une action où la répétition des mouvements et la fulgurance des paroxysmes relèvent d'une parfaite maîtrise technologique, sophistiquée autant que négligeable. Chez Denis Pondruel, l'ingénieur côtoie l'artiste et ces compétences complémentaires renforcent la complexité et l'étrangeté du projet. Pour un théâtre sans corps et sans voix, comme cet absolu recherché par Samuel Beckett, la sculpture devient la quintessence d'une œuvre scénique détachée des conditions physiques et charnelles de sa représentation. Entre une sculpture abstraite et un théâtre exsangue, l'œuvre fait de l'action le prétexte aux mouvements et de l'impalpable du texte l'origine artistique d'une mécanique rigoureuse, pensée comme une ossature spatiale de la parole.

Jacques PY

 
Adresse :

Centre d'art de l'Yonne
10, route de Saint-Georges
Perrigny
BP 335
89005 Auxerre
Cedex Cedex
Téléphone: 03 86 72 85 31 / 03 86 75 76 33
Télécopie: 03 86 72 85 00
Courriel: centredart@cg89.fr

 
Site Internet :

http://www.centreartyonne.net

 
 
 
 
 
 
s
R e c h e r c h e s    D i v e r s e s
s
Recherche d'images Cliquez ici
 
Recherche rapide > Liens : google
Documentations diverses, Images Oeuvres etc...
Google
 
Web articite.com
Recherche rapide > Lithographies, sérigraphies, art... : allposters.fr
Recherche d'un artiste...
Recherche par thèmes !
Recherche rapide > Livres d'art : amazon.fr
Rechercher:
Recherche rapide > Artiste / Prix de ses oeuvres : artprice.com
Ses résultats d'adjudications, ses documentations en images, ses prix actualisés, ses cotes et indices, sa biographie, ses signatures, monogrammes, symboles
 
artprice
s

 
© 2003-2009 Art Entraide France - creation & design : Art Entraide France - Tous droits réservés - Archives Portfolios - Inscription répertoire
 
Partenaires : bistrakoo.com, consoland.com, articite.fr, africanloxo.com, artuose.com, articite.net, artketing.net