Tous les musées, galeries et centres d'art, écoles d'art, foires et salons, prix et concours, résidences d'artistes...Toute l'actualité des arts : expositions et manifestations - forum...Et plus de 16 000 artistes à découvrir, peintres, sculpteurs, photographes de tous pays dans le répertoire mondial...


   
LETTRE D'INFORMATION ARTICITE.COM
Inscription gratuite
>>> Art Contemporain (Sélection) >> Expositions
retour agenda
 

AGNÈS VARDA - L’ÎLE ET ELLE ET CINEMA ET TCETERA
Expositions > Arts Plastiques
du 18 juin au 1er octobre 2006

 

Vernissage presse en présence de l’artiste le samedi 17 juin de 15h à 17h

Habitant depuis longtemps la rue Daguerre, à cinq minutes du boulevard Raspail, rien ne me fait plus plaisir que de venir à pied exposer dans mon quartier, à la Fondation Cartier. Y’a un haut, y’a un bas.
Varda est en haut qui fait du cinéma (ET TCETERA).
Agnès est en bas qui fait de la vidéo (L’ÎLE ET ELLE).
J’ai travaillé sur place à Noirmoutier, comme les peintres qui vont sur le motif. Cette île, que je connais très bien et depuis longtemps, m’offre des paysages, des décors et des ciels qui m’inspirent autant que les situations locales et les personnes qui y vivent. Plaisirs des découvertes ou des surprises amenées par les touristes et campeurs en été. Plaisirs aussi de la solitude et de la mélancolie. J’aime beaucoup la définition du mot île telle qu’apprise à l’école primaire : une étendue de terre entourée d’eau de tous côtés. À Noirmoutier, l’eau, c’est l’océan.
C’est intéressant et excitant pour moi que cet océan m’entoure et me limite. Toutes les vidéos, documentaires ou rêveuses, ont été tournées là. Je voudrais que, même différentes, les séquences du projet se répondent et recomposent mon île.
Agnès Varda, 2006

Cinéaste inclassable, Agnès Varda bouleverse dès son premier film tous les codes établis du cinéma traditionnel. Née en 1928 d’un père grec et d’une mère française, elle passe son enfance à Bruxelles. Elle quitte, en 1940, la Belgique bombardée pour rejoindre Sète puis, plus tard, « monte» à Paris où elle étudie à la Sorbonne et à l’École du Louvre. Elle obtient un CAP de photographie et rejoint en 1949 le Festival d’Avignon de Jean Vilar, puis le Théâtre National Populaire, en tant que photographe. En 1954, elle écrit et réalise son premier film, La Pointe Courte, annonçant par ses audaces formelles la révolution de la Nouvelle Vague. Elle alterne, au long de sa carrière, court et longmétrages, fictions et documentaires. Ses films les plus connus sont Cléo de 5 à 7 (1961), Sans toit ni loi (1985), Jacquot de Nantes (1990), Les Glaneurs et la Glaneuse (1999-2000). Depuis quelques années, avec la présentation de Patatutopia sur trois écrans à la Biennale de Venise en 2003, et une exposition à Paris en 2005 à la Galerie Martine Aboucaya, elle crée des installations vidéo et remet ainsi en jeu sa pratique de cinéaste dans de nouveaux dispositifs. Elle passe ainsi
du domaine du cinéma à celui des arts plastiques. Hervé Chandès, en l’invitant à faire sa première grande exposition à la Fondation Cartier pour l’art contemporain, lui offre l’occasion d’exposer la série de toutes les installations et vidéos inspirées par l’Île de Noirmoutier, dont deux pièces avaient déjà été présentées à Paris.
Il lui offre aussi la lumière du rez-de-chaussée pour ce qu’elle appelle CINEMA ET TCETERA, une variation sur ses films. Agnès Varda a toujours accordé au réel sa préférence, le filmant en toute subjectivité. Son style, c’est ce regard personnel. Fiction, documentaire ou installation vidéo, son oeuvre se révèle au final être une suite poétique d’une extrême cohérence, tableau d’une certaine réalité contemporaine tout autant qu’autoportrait discret de la cinéaste. C’est donc à sa manière, attentive et subjective à la fois, qu’Agnès Varda filme cette île qu’elle connaît bien pour y avoir séjourné souvent avec Jacques Demy depuis 1962.
Dès l’entrée du sous-sol de la Fondation Cartier, un long couloir simule le Passage du Gois, route inondable reliant l’île au continent et unique passage autrefois, avant la construction d’un pont. Une vidéo, projetée sur un rideau translucide, montre la mer qui monte et descend sur cette route. Quand on y voit la marée basse, le visiteur est invité à pénétrer dans l’exposition en traversant le rideau.
Il découvrira alors d’autres installations, notamment Le Tombeau de Zgougou, Ping Pong, Tong et Camping aux couleurs vives de l’été et La Grande Carte postale ou Souvenir de Noirmoutier. Cette oeuvre est un clin d’oeil aux cartes postales dites « fantaisie » que l’on pouvait trouver sur l’île, avec de belles filles allongées sur une plage et l’inévitable vignette ronde représentant la plateforme de sauvetage pour les imprudents du Gois. Le visiteur est invité à actionner des trappes dissimulées dans le décor, s’ouvrant sur des vidéos inattendues. Plus loin, Les Veuves de Noirmoutier, pièce déjà montrée à Paris et à Nantes, rappelle la structure d’anciens retables. Sur l’écran principal, des veuves déambulent au bord de la mer, vêtues de noir.
Tout autour, quatorze moniteurs vidéo proposent de courts portraits de ces femmes, témoignages patiemment recueillis
par l’artiste. On peut écouter ce que dit chaque veuve grâceà des casques individuels.
Avec L’ÎLE ET ELLE, Agnès Varda nous fait partager sa bonne humeur et sa mélancolie selon le rythme des marées
de l’Île.
Avec CINEMA ET TCETERA, elle propose, en plus ou moins vrac, des films et des morceaux de pellicule qui racontent les hauts et les bas de sa vie de cinéaste.

L’exposition Agnès Varda, L’ÎLE ET ELLE ET CINEMA ET TCETERA est organisée
avec le soutien de la Fondation Cartier pour l’art contemporain, placée sous l’égide
de la Fondation de France, et avec le parrainage de la Société Cartier.

 
adresse :

Fondation Cartier
261, boulevard Raspail
75014 Paris
tel +33 0(1) 42 18 56 50

 
Site Internet :

http://www.fondation.cartier.com

 
 
 
 
 
s
R e c h e r c h e s    D i v e r s e s
s
Recherche d'images Cliquez ici
 
Recherche rapide > Liens : google
Documentations diverses, Images Oeuvres etc...
Google
 
Web articite.com
Recherche rapide > Lithographies, sérigraphies, art... : allposters.fr
Recherche d'un artiste...
Recherche par thèmes !
Recherche rapide > Livres d'art : amazon.fr
Rechercher:
Recherche rapide > Artiste / Prix de ses oeuvres : artprice.com
Ses résultats d'adjudications, ses documentations en images, ses prix actualisés, ses cotes et indices, sa biographie, ses signatures, monogrammes, symboles
 
artprice
s

haut de page
 
© 2003-2007 A-Effect - creation & design : A-Effect - Tous droits réservés - Archives Portfolios - Inscription répertoire
 
Partenaires : bistrakoo.com, consoland.com, articite.fr, africanloxo.com, artuose.com, articite.net, artketing.net