Tous les musées, galeries et centres d'art, écoles d'art, foires et salons, prix et concours, résidences d'artistes...Toute l'actualité des arts : expositions et manifestations - forum...Et plus de 16 000 artistes à découvrir, peintres, sculpteurs, photographes de tous pays dans le répertoire mondial...


   
LETTRE D'INFORMATION ARTICITE.COM
Inscription gratuite
>>> Art Contemporain (Sélection) >> Expositions
retour agenda
 

Nicolas Moulin - DIVIDENCKE
Expositions > Arts plastiques
du 14 février au 22 mars 2009

 

Dividencke prolonge une série de recherches développées par Nicolas Moulin autour de la résurgence des utopies spatiales. "Le post-modernisme a voulu renoncer à l’idée des lendemains meilleurs pour se limiter à puiser des exemples dans le passé lui permettant de construire un présente "potable". Pour moi, aujourd’hui, c’est le post-modernisme qui a pris fin. Je m’intéresse à des projets qui cherchent à réhabiliter le concept de "futur", et je tente de définir un nouveau vocabulaire visuel pour évoquer ce paysage".

Le projet Dividencke (1) a été imaginé à l’issue de la découverte par l’artiste d’une collection d’images de la NASA : la mission spatiale Cassini-Huygens en direction de la planète Saturne. Il a été frappé par l’écart entre le caractère ultra-hightech de cette exploration et le rendu très "basse définition" des images produites : des formes abstraites en noir et blanc, rappelant les recherches photographiques des avant-gardes des années 20, de Man Ray à Moholy-Nagy. Une époque où, précisément, l’"utopie" était envisagée comme la possibilité de réfléchir sur le réel en échafaudant des futurs possibles.

Nicolas Moulin s’interroge alors sur les possibilités d’activer aujourd’hui une esthétique "futuriste". Pour cela, il s’éloigne radicalement de l’imagerie souvent employée à ce sujet, le "kitsch" pop de la fin du vingtième siècle qui mélangeait des documents de la conquête lunaire américaine et le design techno moderniste des années 70.

Son installation fonctionne ainsi sur deux mouvements contradictoires : entre la temporalité en suspension, presque gazeuse, d’une vidéo réalisée en dialogue avec Philippe Cuxac, et un dispositif de néons modifiés qui dessinent une tempête électromagnétique, un paysage épileptique. Minimale, non chromique, à la fois abstraite et hyper réaliste, cette installation puise dans les recherches formelles du constructivisme russe, du cinéma de Fritz Lang, du Bauhaus ou de l’art minimal.

(1) Le titre de l’exposition a été construit à partir du terme "division d’encke" désignant une aire de séparation située dans l’anneau de saturne composée de trois annelets.

Nicolas Moulin, né en 1970, vit et travaille à Berlin.

 

Adresse :

RLBQ
41, rue Tapis Vert, Marseille (13001)
04 91 91 50 26
ouvert du mercredi au samedi de 15h à 19h et sur rendez-vous

 

Site Internet :

http://www.rlbq.com

 
 
 
 
 
 
s
R e c h e r c h e s    D i v e r s e s
s
Recherche d'images Cliquez ici
 
Recherche rapide > Liens : google
Documentations diverses, Images Oeuvres etc...
Google
 
Web articite.com
Recherche rapide > Lithographies, sérigraphies, art... : allposters.fr
Recherche d'un artiste...
Recherche par thèmes !
Recherche rapide > Livres d'art : amazon.fr
Rechercher:
Recherche rapide > Artiste / Prix de ses oeuvres : artprice.com
Ses résultats d'adjudications, ses documentations en images, ses prix actualisés, ses cotes et indices, sa biographie, ses signatures, monogrammes, symboles
 
artprice
s

 
© 2003-2009 Art Entraide France - creation & design : Art Entraide France - Tous droits réservés - Archives Portfolios - Inscription répertoire