Tous les musées, galeries et centres d'art, écoles d'art, foires et salons, prix et concours, résidences d'artistes...Toute l'actualité des arts : expositions et manifestations - forum...Et plus de 16 000 artistes à découvrir, peintres, sculpteurs, photographes de tous pays dans le répertoire mondial...


   
LETTRE D'INFORMATION ARTICITE.COM
Inscription gratuite
>> Acteurs culturels > Institutions, Ressources, Aide...
Accueil
Direction régionale des affaires culturelles, Drac Poitou-Charentes
 
 
Institutions, Ressources, Aide, Commande Publique, Subventions...arts visuels, Bande dessinée, illustration, Design, Film, vidéo, Graphisme, Mode, Nouvelles technologies, Photographie
 

 

Présentation


La direction régionale des affaires culturelles de Poitou-Charentes - créée en 1974, échelon déconcentré du ministère de la Culture et de la Communication, met en oeuvre les orientations et les décisions du ministre sous l'autorité du préfet de région et des préfets de départements.
Les services de la direction régionale des affaires culturelles sont regroupés en 4 départements : action territoriale et du développement culturel ; administration générale ; secteurs artistiques ; secteurs patrimoniaux. Dans le cadre d'une politique d'aménagement concerté du territoire régional, il s'agit de :

la promotion et la connaissance des ressources patrimoniales
la démocratisation culturelle et la mise en réseau des équipements
l'enseignement artistique et la formation des professionnels

La promotion et la connaissance des ressources patrimoniales.
Le recensement, l'étude, la protection, la restauration et la valorisation du patrimoine sont les missions des services de l'inventaire général, de l'archéologie, de la conservation des monuments historiques et des services départementaux de l'architecture et du patrimoine.
Une commission consultative spécialisée examine les dossiers proposés à l'inscription à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques (C.R.P.S.); une autre valide les programmes de fouilles et d'études archéologiques (C.I.R.A.).
Un large partenariat entre collectivités publiques permet de financer les programmes de travaux de restauration et les grandes opérations de fouilles préventives, d'en assurer la promotion par des campagnes d'information du public et de soutenir l'activité d'organismes associatifs qui développent des projets culturels de découverte des techniques et des métiers du patrimoine, en liaison avec l'histoire des arts et les territoires régionaux.
Un centre de documentation propose également au public un ensemble d'ouvrages, de dossiers et de bases de données, liés à la connaissance du patrimoine.

Démocratisation culturelle et mise en réseau des équipements.
Le droit à la culture consiste à offrir à chacun et quelle que soit sa condition, la possibilité de mieux appréhender notre histoire et notre identité culturelles, par l’accès à la création et à la diffusion des formes d'expression artistiques.
Il s'agit alors non seulement de créer des espaces techniques de qualité mais aussi d'encourager les rencontres et les échanges entre les populations et les artistes.
Cela implique d'organiser les partenariats entre structures de production et structures de diffusion, de favoriser la concertation entre services de l'Etat et collectivités publiques pour, au vu des compétences, favoriser un partage harmonisé des programmes et des financements. Les dispositifs d'aménagement du territoire, qu'ils soient européens ou nationaux, concourent à la mise en oeuvre de cet objectif.

L'enseignement artistique et la formation des professionnels.
Avant de permettre à chaque enfant du primaire d'acquérir les fondements d'une culture artistique par l'apprentissage des disciplines musicale ou chorégraphique, il faut déjà provoquer la rencontre avec les formes diversifiées de l'expression artistique et faciliter le travail commun d'équipes de professeurs et d'artistes.
Le rapprochement des ministères de l'Education nationale et de la Culture pour la définition de programmes d'action éducatives se traduit par le biais de conventions au niveau national et régional.
En effet, pour pouvoir disposer de professionnels de bon niveau de qualification, il convient de renforcer les dispositifs de formation initiale, de développer les structures d'enseignement supérieur, d'élargir le champ d'apprentissage aux nouvelles formes d'expression contemporaines et de développer des programmes de formation continue et professionnelle en s'appuyant sur les opérateurs régionaux compétents.


ARTS PLASTIQUES :


Le service des arts plastiques vise à promouvoir l’art contemporain sous toutes ses formes : peinture, sculpture, photographie, arts décoratifs, bande dessinée, graphisme, design, vidéo, nouvelles technologies et métiers d’arts. Il s’appuie pour cela sur les quatre dispositifs que sont l’aide individuelle à la création et à l’installation des artistes, la formation propédeutique et diplômante, le soutien à la diffusion et la commande publique.


[l’aide individuelle] [les formations] [le soutien à la diffusion] [la commande publique]

Une coopération avec les entreprises partenaires des arts plastiques (centrale nucléaire de production électrique de Civaux (86) et la caisse des dépôts et consignations) via un protocole d’accord cadre signé sur la base de 3 années, consacre et amplifie la politique d’animation et de diffusion de l’art contemporain dans la région. L’accord avec la caisse des dépôts et Consignations en région permet également un soutien à la création des artistes de Poitou-Charentes.

Quelques chiffres

17,2 millions de francs ont été consacrés aux arts plastiques en 1999.
En moyenne, 25 dossiers de demande d’aide individuelle sont déposés chaque année à la DRAC Poitou-Charentes ; en moyenne, 12 d’entre eux sont retenus.

L’aide individuelle

L’aide individuelle contribue à la réalisation de projets particuliers présentés par de jeunes artistes en région. Le dispositif de soutien au plan régional, mais aussi national.
Les aides attribuées en région vont aussi bien aux photographes, qu’aux sculpteurs, peintres, graveurs, installateurs utilisant le multimédia et n’excédent pas 50.000 F.
Les aides attribuées en commission nationale du fonds d’initiatives à la création, la recherche et l’édition sont instruites par la DRAC et concerne les domaines suivants : photographie à l’étranger, Bande dessinée, design, arts décoratifs, vidéo, nouveaux médias, cédérom, sessions de réalisation, critiques d’art, édition et recherche à l’étranger.

La formation

L’Ecole Européenne Supérieure des Arts et Techniques de l’Image (EESATI), établie à Poitiers (86) pour l’image fixe et Angoulême (16) pour l’image animée, prépare au diplôme national d'arts plastiques (DNAP) sur 3 ans, et au diplôme national supérieur d'expression plastique (DNSEP) sur 2 ans.
Le laboratoire d’imagerie numérique (LIN) au Centre National de la Bande Dessinée et de l’Images (CNBDI) à Angoulême (16) propose une formation au diplôme européen Europeen Media Master of Art.
L’art plastique est enseigné dans le secondaire (voir la liste des lycées dispensant un Bac L avec option Arts Plastiques).
D’autres formations se développent dans la région au sein des écoles municipales d’arts plastiques de Châtellerault (86) et de Thouars (79) sur des thématiques définie, des programmes de conférences en relation avec des projets artistiques d’ensemble, de conférences en fonction des résidences d’artistes, et l’animation autour de l’art public : commande public.

Les principales associations-partenaires

Le soutien à la diffusion concerne des structures partenaires comme le Fonds Régional d’Art Contemporain (FRAC) à Angoulême (16), via sa politique artistique partenariale avec les musées et les établissements scolaires (collèges et lycées), et l’enrichissement constant de sa collection, le centre d’art Confort Moderne à Poitiers (86), la chapelle Jeanne d’Arc à Thouars (79), l’Association Cardinaux à Châtellerault (86), Le centre d’arts plastiques et le salon international de la recherche photographique de Royan (17). L’association Rur’Art, dans le cadre des opérations menées par le Centre d’art de Venours à Rouillé (86) favorise également une large diffusion en milieu rural.
A Niort (79), ce partenariat se réalise avec les sessions de formations et de diffusions auprès de jeunes photographes, via les Amis des Arts qui organisent également des conférences.

La commande publique

La commande publique vise à accueillir l’art contemporain dans l’espace public urbain, rural ou patrimonial. C’est avec des villes et des associations que des projets voient le jour. Pour les Académies Musicales de Saintes (17), la commande est liée au graphisme d’utilité du projet de communication générale de ce festival.
L’opération menée au château d’Oiron (79), qui accueille une collection contemporaine, Curios Mirabilia, issue de la commande publique, est un élément déterminant de formation pour un public extrêmement large.
De la même manière, sont parfois conduites des opérations de commandes éphémères, décor d’une pièce chorégraphique.

 

 

Contact :

Hôtel de Rochefort 102, Grand-Rue
86020 Poitiers
Tel : 05 49 36 30 30
Fax : 05 49 88 32 02
Mél : thomas.kocek@culture.gouv.fr

 
 
© Copyright Direction régionale des affaires culturelles, Drac Poitou-Charentes

Accueil
Retour
 
© 2003-2009 Art Entraide France - creation & design : Art Entraide France - Tous droits réservés - Archives Portfolios - Inscription répertoire
 
s
R e c h e r c h e s    D i v e r s e s
s
Recherche d'images Cliquez ici
 
Recherche rapide > Liens : google
Documentations diverses, Images Oeuvres etc...
Google
 
Web articite.com
Recherche rapide > Lithographies, sérigraphies, art... : allposters.fr
Recherche d'un artiste...
Recherche par thèmes !
Recherche rapide > Livres d'art : amazon.fr
Rechercher:
Recherche rapide > Artiste / Prix de ses oeuvres : artprice.com
Ses résultats d'adjudications, ses documentations en images, ses prix actualisés, ses cotes et indices, sa biographie, ses signatures, monogrammes, symboles
 
artprice
s