Tous les musées, galeries et centres d'art, écoles d'art, foires et salons, prix et concours, résidences d'artistes...Toute l'actualité des arts : expositions et manifestations - forum...Et plus de 16 000 artistes à découvrir, peintres, sculpteurs, photographes de tous pays dans le répertoire mondial...


   
LETTRE D'INFORMATION ARTICITE.COM
Inscription gratuite
>>> Art Contemporain (Sélection) >> Expositions
retour agenda
 

SAME SAME BUT DIFFERENT
Expositions > Arts plastiques
du 31 mai au 5 août 2008

 

Ashley Bickerton, Pierre Granoux, Falko Hettwer, Shen Jingdong, Hans Georg Koehler, Jean-Francois Le Scour, Lu Peng, Thomas Ryse, Yolanda Yeung, Myriam Baudin.
Une proposition de Nathalie et Alexandre Callay
Sur invitation de le heartgalerie, Nathalie et Alexandre Callay, jeunes collectionneurs passionnés par l’Art d’aujourd’hui, proposent l’exposition « Same Same but Different » du 1er Juin au 5 Août 2008 Vernissage Samedi 31 Mai 16h-22h.
Cette exposition n’est pas l’occasion d’un déploiement d’oeuvres de leur collection, bien que celle-ci soit pointue et remarquable, mais d’affirmer un regard de collectionneurs-passeurs, comme ils aimentà se définir.
La plupart des oeuvres choisies pour cette occasion n’ont pas encore intégré la collection, elles proviennent de travaux d’artistes repérés lors de voyages.
L’exposition « Same Same but Different » se déroule en deux séquences successives d’un mois chacune : La première étant en partie consacrée à l’image imprimée alors que la seconde privilégie davantage la peinture ainsi que des médiums mixtes. Il s’agit de convoquer des artistes internationaux aux médiums et pratiques diverses (Photographie, Art-vidéo, Peinture, Performance, ...).
« Same Same but Different » donne à voir le développement de thèmes qui sont chers à Nathalie et Alexandre Callay : Consommation / Destruction / Guerre / Violence / Mémoire et qui guident cette démarche de collectionneur. Ces thèmes seront introduits en juin par une sélection de travaux de quatre artistes (Pierre Granoux, Falko Hettwer, Hans Georg Koehler, Jean-Francois le Scour) puis complétés en juillet par d’autres artistes pour souligner leurs goûts faussement éclectiques.
L’exposition se vivra comme une descente aux enfers en passant des lumières trompeuses de la société de consommation vers les ténèbres de la guerre. Le parcours proposé autour de ces deux thèmes intimement liés, s’adapte ainsi à l’architecture de la galerie : les oeuvres de Pierre Granoux et Jean-Francois le Scour exposées au rez-de-chaussée, visions grinçantes et lucides des limites consuméristes de notre époque font le lien avec la rue marchande alors que celles de Falko Hettwer et Hans Georg Koehler, qui traitent de la mémoire, de la relation art-guerre et de la représentation de la souffrance, se découvrent au sous-sol dans un espace presque clos où le peu de lumière naturelle qui pénètre d’une ouverture dans le sol se veut être une allégorie d’un toujours possible salut offert
aux hommes.
Pour ces jeunes collectionneurs qui connaissent personnellement la plupart des artistes présentés« l'art doit se vivre et pas seulement être un objet de consommation ». Il leur semble important d'abolir les frontières entre les artistes, commissaires d'expo, collectionneurs, galeries, medias...tout fait oeuvre et doit permettre aux gens de vivre des expériences uniques qui rendent leur vie singulière. Vivre celle des autres ne les intéresse pas. Ils déclarent qu’il ne faut pas avoir peur de faire soi même. Internet est emblématique de leur démarche. Wikipedia et bien d'autres sites offrent la possibilité de mutualiser des savoirs et des expériences qui font que de consommateurs nous devenons producteurs. Le développement des blogs et des points de vue offre aussi cette pluralité qui est la« richesse et le ferment de notre société ». Il leur semble ainsi nécessaire d’abolir les frontières entre producteurs et distributeurs. « Fluidifier la relation pour plus de créativité ! ».
Se démarquant ainsi de la caricature du « collectionneur au cigare » pour qui l’affirmation des goûts se résume très souvent au « carnet de chèque », la proposition de Nathalie et Alexandre Callay révèle un positionnement post-moderne très clair. Ces jeunes collectionneurs sont actifs et participent au dispositif d’accompagnement de l’artiste et de son oeuvre, en même temps que les galeristes, les curateurs, les conservateurs, les critiques d’Art.

 

Adresse :

Heartgalerie
30, rue de Charonne
75011 Paris
Téléphone 01 48 07 22 92
Courriel heart@heartgalerie.fr

 

Site Internet :

http://www.heartgalerie.fr

 
 
 
 
 
 
s
R e c h e r c h e s    D i v e r s e s
s
Recherche d'images Cliquez ici
 
Recherche rapide > Liens : google
Documentations diverses, Images Oeuvres etc...
Google
 
Web articite.com
Recherche rapide > Lithographies, sérigraphies, art... : allposters.fr
Recherche d'un artiste...
Recherche par thèmes !
Recherche rapide > Livres d'art : amazon.fr
Rechercher:
Recherche rapide > Artiste / Prix de ses oeuvres : artprice.com
Ses résultats d'adjudications, ses documentations en images, ses prix actualisés, ses cotes et indices, sa biographie, ses signatures, monogrammes, symboles
 
artprice
s

 
© 2003-2009 Art Entraide France - creation & design : Art Entraide France - Tous droits réservés - Archives Portfolios - Inscription répertoire
 
Partenaires : bistrakoo.com, consoland.com, articite.fr, africanloxo.com, artuose.com, articite.net, artketing.net