Tous les musées, galeries et centres d'art, écoles d'art, foires et salons, prix et concours, résidences d'artistes...Toute l'actualité des arts : expositions et manifestations - forum...Et plus de 16 000 artistes à découvrir, peintres, sculpteurs, photographes de tous pays dans le répertoire mondial...


   
LETTRE D'INFORMATION ARTICITE.COM
Inscription gratuite
>> Acteurs culturels > Musées, Centres d'art
 Retour
Région : Bretagne
   
     

Musée des Beaux-Arts

  

Adresse :

40, place Saint-Corentin
29000 - QUIMPER

Téléphone :

02 98 95 45 20

Télécopie :

02 98 95 87 50

Messagerie :

musee@mairie-quimper.fr

Internet :

http://www.mairie-quimper.fr/musee/

 

 

 

 

 

 

 

 

 

haut de page

Présentation

 

 

Histoire du musée :

Chassériau, Portrait de mademoiselle de Cabarrus Situé au coeur de la capitale cornouaillaise, face à la cathédrale Saint-Corentin, le musée des beaux-arts de Quimper a été créé en 1864 à la suite du legs consenti à sa ville natale par le comte Jean-Marie de Silguy de sa remarquable collection de peintures et de dessins.

L'unique exigence du généreux donateur était qu'un musée soit construit pour l'accueillir. Bâti sur les plans de l'architecte Joseph Bigot, à qui l'on doit aussi les flèches de la cathédrale, le musée de Silguy est ainsi inauguré en 1872.

Après une première rénovation en 1976, le musée a fait l'objet de 1991 à 1993 d'importants travaux d'extension et de restructuration qui ont permis, outre l'accroissement des surfaces d'exposition et l'aménagement de nouvelles structures d'accueil, de reconstituer selon sa disposition initiale l'ensemble du décor réalisé par Lemordant en 1905-1909 pour les salles à manger de l'hôtel de l'Epée à Quimper. L'ensemble des travaux a été dirigé par l'architecte Jean-Paul Philippon.

 

Les collections du musée :

 


Enrichi progressivement par divers dons, legs, dépôts et achats, le musée des beaux-arts de Quimper compte aujourd'hui parmi les plus riches musées de Bretagne et de province. Issue pour l'essentiel du fonds de Silguy, la collection de peintures anciennes se répartit entre les Ecoles du Nord qui forment un ensemble particulièrement riche et cohérent (Van Haarlem, Rubens Van Mol, de Grebber...), l'Ecole italienne moins homogène mais néanmoins de grande qualité (Bartolo di Fredi, Dell'Abate, Guido Reni, Solimena...) à laquelle il convient d'ajouter trois chefs-d'oeuvre isolés de l'Ecole espagnole des XVIIe et XVIIIe siècles et l'Ecole français, particulièrement riche pour les XVIIIe et XIXe siècles (Boucher, Fragonard, Hubert Robert, Labille-Guiard, Meynier, Chassériau, Corot, Boudin...).
Fragonard, Le Combat de Minerve contre Mars

Constitué dès les années 1870, à partir de dépôts de l'Etat ou d'achats au Salon annuel, le fonds de peintures d'inspiration bretonne constitue l'un des points forts de la collection quimpéroise et l'une des priorités de l'actuelle politique d'acquisition du musée. Un ensemble important de peintures, souvent de grand format, illustre les différents thèmes qui depuis le début du XIXe siècle fascinent les artistes : le légendaire avec Luminais et Yan' Dargent, les paysages maritimes avec Gudin ou Regnault, la vie quotidienne et religieuse avec Perrin, Leleux, Guillou et Jules Breton. Malgré l'absence de Gauguin, l'Ecole de Pont-Aven constitue l'une des autres grandes richesses du musée avec des oeuvres de réputation internationale de Sérusier, Bernard, Maufra, Meyer de Haan... auxquelles il convient d'ajouter quelques oeuvres nabies (Lacombe, Vallotton, Denis...) et symbolistes (List, Harrison...).




Lemordant, Dans le vent Une séquence consacrée à la peinture en Bretagne des années trente à aujourd'hui (Gruber, Tal Coat, Bazaine, Asse, Dilasser...) complète et prolonge cet ensemble. La sculpture bretonne de la première moitié du XIXe siècle est également représentée au musée par un ensemble significatif d'oeuvres du bigouden René Quillivic. Un hommage est par ailleurs rendu au poète et peintre quimpérois Max Jacob (1876-1944) dont la vie et l'oeuvre sont illustrés par un ensemble de dessins, gouaches, photographies, lettres et manuscrits qu'accompagnent quelques oeuvres (gravures, dessins, peintures, céramiques...) de ses illustres amis (Picasso, Cocteau, de Belay, Léonardi, Jean Moulin...).

Le musée possède enfin un fonds de dessins et d'estampes de grande qualité, présenté par roulement pour des raisons de conservation dans deux espaces spécifiques (Dell'Abate, Boucher, H. Robert, Sérusier, Bernard, Filiger...).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

haut de page

 

Informations Pratiques

 

Jours et heures d'ouverture


Tous les jours (sauf mardi) : de 10h à 12h et de 14h à 18h

Fermé certains jours fériés : 1er janvier, 1er mai, 1er et 11 novembre, 25 décembre

Du 1er novembre au 31 mars, fermé le dimanche matin (sauf pendant les vacances de Noël)

Du 1er juillet au 31 août, ouvert tous les jours de 10h à 19h (y compris le 14 juillet et le 15 août).

 

Droits d'entrée


Plein tarif : 4 €

Tarif réduit : 2,50 €
(Jeunes de moins de 26 ans, étudiants, groupe de 10 personnes au moins)

Entrée gratuite pour les enfants de moins de 12 ans.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

haut de page
Retour
Accueil
 
© 2003-2009 Art Entraide France - creation & design Art Entraide France - Tous droits réservés
 
s
R e c h e r c h e s    D i v e r s e s
s
Recherche d'images Cliquez ici
 
Recherche rapide > Liens : google
Documentations diverses, Images Oeuvres etc...
Google
 
Web articite.com
Recherche rapide > Lithographies, sérigraphies, art... : allposters.fr
Recherche d'un artiste...
Recherche par thèmes !
Recherche rapide > Livres d'art : amazon.fr
Rechercher:
Recherche rapide > Artiste / Prix de ses oeuvres : artprice.com
Ses résultats d'adjudications, ses documentations en images, ses prix actualisés, ses cotes et indices, sa biographie, ses signatures, monogrammes, symboles
 
artprice
s